Du bon, du moins bon et du pas bon du tout. Voilà résumé en onze mots les 13 matches au programme du deuxième et avant dernier tour éliminatoire de la CAN U17 « Madagascar 2017 ». Les Cadets nigériens en déplacement au Nigeria, ont perdu la manche aller de cette double confrontation sur le score de 1 but à 0.
L'unique but de ce match a été marqué au tout début de la partie par Alagbe Oluwatobiloba (2ème minute de jeu). Après, plus rien. Le Mena cadet a verrouillé ses lignes arrières et n'a pas du tout été ridicule. Dans deux semaines, la tâche sera hyper compliquée pour les Nigérians sur la pelouse du stade Général Seyni Kountché de Niamey.
Dans l'optique d'une qualification très probable, le Mena doit se remettre au travail au plus vite. Les poulains de Soumaila Tiémogo savent qu'ils peuvent réaliser l'exploit d'une qualification au prochain tour. Dans les autres confrontations, les petits Lions du Cameroun ont pulvérisé, à Limbé, la malheureuse défense du Kenya. 7 buts à 0, c'est la déroute que les jeunes Kenyans ne sont pas près d'oublier. Ils ont déjà dit adieu à la CAN U17 "Madagascar 2017". Les bébés Lions menaient déjà 5 à ¬0 à la pause. Le capitaine Fabrice Ndjio a signé un doublé (42', 50'). Christian Bella s'est également offert un doublé (34', 67'). Landry Abessolo (39'), Stephen Zobo (20') et Moïse Zakava (19') ont été les trois autres buteurs camerounais. Pas aussi efficaces mais également en fête les petits Ghanéens. Ils ont passé cinq buts aux Burkinabè. Contre le cours du jeu, ces derniers avaient ouvert le score mais les cadets de Paa Kwesi Fabin ont répliqué par Emmanuel Opoku, un doublé du capitaine Eric Ayiah, puis Isaac Antah et Nathaniel Opoku. Plus qu'il n'en faut pour aborder la suite dans quinze jours à Ouagadougou avec un large sourire. Une victoire à domicile, celle des Comores devant le Mozambique (2buts à ¬1). Dans un stade de Moroni plein à craquer (5000 spectateurs), les Coelacanthes se sont imposés grâce à des buts signés Rakib Ali (44') et Ayman Mohamed (60') qui venaient récompenser la domination des coéquipiers de Nadjim Soudjay. Malheureusement pour les Comoriens, les Mambas cadets sont parvenus à réduire la marque pendant le temps additionnel (90+1) ; ce qui risque de leur coûter cher à Maputo. Vainqueurs également à la maison, les Nigérians ne l'ont pourtant emporté que par le plus petit des scores devant leurs voisins du Niger. Chacun appréciera la valeur des uns et des autres. Au chapitre des victoires à l'extérieur, on en a enregistré quatre, celles du Congo en Namibie, de l'Angola à Maurice mais plus encore celle du Sénégal en Tunisie et bien davantage celle de l'Ethiopie en Egypte. Des quatre équipes du Nord en compétition le Maroc a réalisé la meilleure performance en allant tenir en échec la Guinée à Conakry. Ait Ouarkhan Khalid a ouvert la marque après un corner (13') ; les Guinéens devront attendre la seconde période pour égaliser sur une frappe lointaine de Djibril Touré, sans pour autant être rassurés avant le match retour. L'Algérie ne s'est pas mise davantage en position favorable après avoir concédé un nul sans but face aux Panthéreaux du Gabon. Deux autres rencontres se sont achevées sur un score de parité, Afrique du Sud – Tanzanie et Bénin – Côte d'Ivoire.

Oumarou Moussa(onep)