Kamara Ibrahim et Kolo Touré conduisent un groupe de 21 joueurs dans la capitale nigérienne.

La sélection nationale A’ jouera contre le Mena du Niger ce dimanche (17h00 Gmt) à Niamey pour la manche aller du 3e et dernier tour des éliminatoires du Chan 2018. L’entraîneur Kamara Ibrahim et ses poulains sont depuis hier dans la capitale nigérienne.

A Niamey, ils chercheront à prendre une bonne option pour la qualification avant le match retour. «Nous avons fait une bonne préparation. Je pense que mentalement et physiquement, nous sommes prêts pour les deux matches. On va tout mettre en œuvre pour se qualifier», a confié le gardien de but Cissé Abdoul Karim avant le voyage.

C’est un groupe confiant qui a pris le vol Air Côte d’Ivoire le jeudi 10 août, aux environs de 12h30mn. Les Goalkeepers Cissé Abdul Karim (Sc Gagnoa), Zadi Hortalin (Africa Sports), les défenseurs Britto Willie (As Tanda), Jimoh Sherrif (As Athletic), Akassou Koutouan (Asec), les milieux de terrain Ahmed Hervé (Sc Gagnoa), Sylla Banfa (Asi), Diabaté Inza (As Tanda), constituent l’ossature du groupe.

Il faut noter qu’en attaque, il y a aussi du beau monde. Dans ce secteur, les jeunes loups aux dents longues Aké Loba Arnaud (Soa) et Kassy Thiery (Afad) qui ont rejoint la sélection A’ après les Jeux de la Francophonie, tout comme Ta Bi Braciano (Asec Mimosas), vont certainement apporter une bonne dose d’expérience. Les Eléphants, 3eau Chan 2016 au Rwanda, caressent le rêver d’aller défendre leur médaille au Kenya en 2018.

Les joueurs de Kamara Ibrahim doivent éliminer le Mena du Niger lors de la double confrontation comptant pour le dernier tour des éliminatoires. Pour cette expédition, le sélectionneur Kamara Ibrahim dont l’adjoint Kolo Touré nommé fraîchement fera son baptême du feu dimanche, a fait confiance à un groupe de 21 joueurs pour aller défier le Mena sur son sol. L’équipe du Niger n’est pas inconnue de la sélection nationale ivoirienne. Les Nigériens sont en effet coachés par François Zahui, un Ivoirien.

L’ancien entraîneur des Eléphants de Côte d’Ivoire compte tout mettre en œuvre pour limiter la casse à Niamey. «Nous allons nous battre. On va tout faire pour être au Chan 2018», lançaient, ensemble, les joueurs avant de s’envoler  pour Niamey. Un virage important avant la manche retour prévue le 19 août au stade Robert Champroux de Marcory.

 

Fratmat.info