Le verdict du procès de l'ex-Première dame de Côte d'Ivoire poursuivie pour crime de guerre et crime contre l'humanité a été rendu dans la nuit de mardi comme constaté sur place au tribunal d'Abidjan Plateau par KOACI.COM.

Malgré le réquisitoire sévère prononcé quelques heures plus tôt par le Parquet général, Simone Gbagbo n'a pas été reconnu coupable pour les faits de crime contre l'humanité et de crime de guerre par la cour qui l'a acquitté et exige sa libération.

Le Procureur général estime qu'il s'agit d'un jury populaire et des personnes qui ne sont pas spécialistes du Droit d'où ce verdict inattendu.

«Le sentiment et l'émotion ont parlé, ils ont estimé qu'elle n'était pas coupable de ces deux infractions, » a ajouté Aly Yéo.

«Peut être, ont-ils voulu donné aussi un signal fort aux politiques pour la réconciliation, » a-t-il conclu.

Wassimagnon, Abidjan

 

 

Koaci