La ville de Niamey connait depuis un certain temps une vague de vols à mains armées qui perturbent la vie des paisibles citoyens. Face à ce phénomène qui prend de plus en plus une ampleur inquiétante la police judiciaire (PJ), conformément à sa mission, a engagé une véritable croisade contre les malfrats de tout acabit. C'est ainsi qu'elle a mis la main sur deux groupes des jeunes qui excellent dans le vol de voiture et de motocyclettes mais aussi et surtout sur le meurtrier du fonctionnaire de cette institution des Nations Unies.
Le travail méticuleux mené par les agents de la Police a abouti à l'arrestation des membres de ces gangs. Ils sont au total une vingtaine de malfrats à être arrêtés ces derniers jours. Les malfrats et une partie de leurs butins ont été présentés à la presse hier à la police judiciaire. Le procureur de la république Chaibou Samna s'est rendu personnellement dans les locaux de la police judiciaire pour saluer les valeureux agents qui, de nuit comme de jour, travaillent parfois au péril de leur intégrité physique ou leur vie pour mettre les populations en sécurité. Pour le procureur, la police est en train de réaliser une véritable prouesse et que les prises opérées prouvent à quel point que le "crime parfait" est en train de disparaitre au Niger.
M. Chaibou Samna a laissé entendre qu'au lendemain de l'assassinat odieux du fonctionnaire de l'UNICEF, la police ne disposait d'aucun indice. Mais grâce à la perspicacité à la limite du sacrifice d'un agent de la PJ, le meurtrier a été identifié et mis aux arrêts. Grâce à l'excellent travail de la PJ plus aucun malfrat ne peut s'adonner à un forfait sans risque de se faire prendre dans les nasses de notre police qui est désormais bien aguerrie et mieux outillée pour faire face au défi de la criminalité et du banditisme urbain. Il est donc tout à fait normal que le procureur de la république vienne en compagnie de la hiérarchie de la police, féliciter et encourager les policiers à continuer dans la même lancée.
Tout en reconnaissant la qualité du travail des agents de la police judiciaire, le procureur a exhorté les populations à apporter leurs contributions en vue de rendre davantage plus efficace l'action de la police judiciaire. Selon lui, la population doit rapporter tout fait ou comportement suspect, donner des éléments d'information à la police pour lui faciliter les enquêtes.
Le procureur de la république a demandé aux personnes victimes de vol quelconque de le signaler automatiquement à la PJ afin que les objets ou biens volés soient inscrits dans le registre. M. Chaibou Samna a expliqué qu'en cas de vol d'une voiture ou d'une moto par exemple, seule la déclaration pourrait permettre aux services compétents de savoir si un véhicule appréhendé lors d'une rafle a été volé ou non. La déclaration a un double avantage : celui d'offrir aux victimes de vol la chance de recouvrer leurs biens d'une part et à la police d'arrêter les malfrats d'autre part.

Zabeirou Moussa(onep)
www.lesahel.org