Les groupes parlementaires de la majorité et de l’opposition ont connu des mouvements en leur sein, lundi, à l’Assemblée nationale. C’est à l’occasion du renouvellement du bureau de l’hémicycle.

C’est ainsi que la majorité parlementaire dominée par les députés du Pnds (Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme) au pouvoir, s’est vue renforcée par les 20 députés du parti Mnsd (Mouvement national pour la société et le développement) de Seyni Oumarou (autrefois dans l’opposition).

Les députés du parti Mnsd étaient en alliance avec d’autres partis comme l’Udr Tabbat (03 députés) et du parti Mnrd Hankouri (06 députés). Ces partis ont choisi de rester dans l’opposition parlementaire. Pour ce faire, ils se sont ralliés au groupe parlementaire des députés du principal parti de l’opposition, Le Moden Lumana (Mouvement démocratique du Niger). Une nouvelle refonte qui prend le nom de groupe parlementaire Lumana Africa/Hankouri.

Au niveau du bureau de l’Assemblée nationale, le Président Osseini Tinni garde sa position. Iro Sani du Pnds est élu 1er Vice-Président. L’opposition s’adjuge le poste de second Vice-Président en la personne de Limane Elhadj Mahama.

Au poste des questeurs, ils sont au nombre de trois : Jallaoui Alkabouss et Zakara Karidjo de la majorité parlementaire et Soumana Sanda de l’Opposition.

L’Assemblée nationale nigérienne dispose de 06 groupes parlementaires. Les membres des commissions générales permanentes seront également bientôt renouvelés.

 

Niamey et les 2 jours